Le long de mon parcours avec ma coach Sihem, j ai appris à être moi-même, à aller vers mon propre chemin sans peur, à prendre les décisions non pas les plus correctes, sinon celles qui s’ ajustent à ce que je veux.
J’ai appris à être consciente de mon propre pouvoir et à aller au delà de mes propres limites. Sihem est une professionnelle pleine d’amour pour l autre, cet autre qu’elle remet en énergie et qu’elle fait rayonner par sa belle lumière.
Juste parmi les belles séances que j’ai eu, je voudrais en partager une avec ceux qui peuvent lire ce témoignage et je voudrais le faire a travers une histoire qui s appelle le sourire d’un magicien:
« Il était une fois une petite fille qui croyait ne pas être aimée et que tout le monde rejetait. Elle a eu alors une idée: donner à ce rejet un symbole, celle d une main qui la repoussait très fort. Dans son imaginaire elle a enfermé cette main dans une boîte de cristal transparente puis l’ a envoyé dans une lumière intense pour disparaître dans le plein de l’ univers. La fille, après ce rêve s’ est sentit fatiguée et pour se reposer elle est allée prendre l’air dans la nature. Elle contemplait l’étendu de vert autour d’elle puis s’est allongée sur l’ herbe toute heureuse. A ce moment là, un magicien est apparu, stupéfaite elle lui demanda : « que fais tu ici Monsieur?  » Le magicien lui répondit: « l’étendu où tu te trouves regorge de tout ce que tu désires, alors que souhaites-tu obtenir pour être heureuse?  » La fille lui répondit : « je veux que cette étendue soit pleine de gens qui m’aiment. C’est alors que le magicien pris sa baguette magique et toucha l’ herbe verte: d’ un seul coup, toute l’ étendue était pleine de gens, tout le monde regardait la petite avec amour et l’entourait de bras, pourtant la fille semblait indifférente: « ce n’était pas ce que je voulais! », pensait elle. Elle ria et se retourna vers le magicien qui lui adressa un sourire en retour : »hé oui!! tu l as bien compris! » La fille lui répondit: »je viens de découvrir que l’amour se trouve à l’ intérieur de moi, alors vous pouvez prendre toutes les personnes de l’étendue, je n en ai plus besoin.