Louise avait décidé de s’accorder un moment pour elle-même en allant courir sur les quais de Seine, iPod branché,  d’un pas affirmé, elle s’entraîne à fond  pour participer à la prochaine Parisienne ! Dans sa course effrénée, elle croise Xavier un ami d’enfance qui la reconnaît instantanément. Il l’invite à s’asseoir quelques instants, mais Louise n’a pas le temps, Xavier insiste et elle finit par accepter. Xavier : « après quoi tu cours ? », lui demande-t-il.  Louise un peu perplexe sur la question, lui répond en blaguant : « après le temps » ! Ils sourient tous les deux et Xavier rebondit « si j’avais moins de temps, je pourrai faire moins de choses », Louise : « Qu’est-ce que tu entends par là ? » Xavier : « et bien je me consacrerais seulement sur les choses utiles pour moi, je m’organiserais mieux pour moins travailler, je prendrais plus de temps pour m’aérer,  pour courir comme toi, refaire connaissance avec mes vieux amis, je prendrais le temps de voyager plus et surtout je prendrai plus de temps pour moi tout seul.» Louise : « oui, je vois, ah moi c’est pareil! que dirais-tu de nous organiser une rencontre la semaine prochaine pour prendre le temps tous les deux d’en parler ?  Car là j’ai vraiment envie de terminer mon jogging! »

Le temps nous rallie souvent, on parle de la pluie et du beau temps, du temps qui passe et l’on passe plus de temps à en parler au lieu de l’apprivoiser pleinement pour vivre l’instant présent.

Artiste de vie souhaite vous partager un de ses textes favoris, une métaphore qui devrait vous aussi vous inspirer !

TON TEMPS

Imagine une banque qui crédite chaque matin ton compte de 86 400 euros. Mais chaque soir, le banquier retire du compte tout ce que tu n’as pas dépensé.

Que ferais-tu chaque jour ? Bien sûr, tu retirerais la somme jusqu’au dernier centime !

Chacun de nous possède un compte ouvert dans une telle banque. Le nom de cette banque est « le temps ». Chaque matin, elle te crédite de 86 400 secondes. Chaque nuit, le compteur est remis à zéro : tu perds ainsi définitivement tout ce que tu n’as pas utilisé à bon escient.

Ainsi, comment vas-tu utiliser le « crédit » de ce jour ?

Investis-le de sorte à en tirer le meilleur parti en termes de SANTE, de BONHEUR et de REUSSITE. L’horloge tourne sans retour possible. VIS, AUJOURD’HUI !

Si tu veux connaître la valeur d’une année, interroge la mère qui accouche d’un prématuré.

Si tu veux connaître la valeur d’une semaine, interroge l’éditeur d’un hebdomadaire.

Si tu veux connaître la valeur d’un jour, interroge l’enfant dont on oublie l’anniversaire.

Si tu veux connaître la valeur d’une heure, interroge l’amoureux qui attend au rendez-vous.

Si tu veux connaître la valeur d’une minute, interroge quelqu’un qui a raté son train.

Si tu veux connaître la valeur d’une seconde, interroge celui qui vient d’éviter de justesse un accident.

Chaque moment est un trésor. Ne le partage pas n’importe comment ou avec n’importe qui. Souviens-toi que le temps n’attend jamais personne.

Hier, c’est de l’histoire.

Demain, c’est un mystère.

Aujourd’hui est un cadeau. C’est pourquoi on l’appelle «  le présent » !

 Et vous, que voudriez-vous offrir à votre présent ?

Artiste de vie vous aide à mieux gérer votre temps. Il est peut-être le bon moment pour vous aussi, de vous faire accompagner et retrouver pleinement  le bon usage de votre temps?

« Au début de chaque accompagnement, j’invite mes coachés à se munir d’un agenda, nous en avons besoin tout au long du processus pour définir l’objectif et acter sa réalisation dans le temps. C’est aussi un bon moyen d’y inscrire les actions à réaliser. Quel que soit l’objectif, la notion de temps est omniprésente, nous définissons ensemble les dévoreurs de temps, les tâches et leur niveau d’importance pour mieux prioriser les activités, cela passe aussi par le fait d’oser dire non et de mieux assumer ses choix. » Sihem Aubertin

Je veux plus de renseignements pour être coaché(e) ! Par ici!