Vivre sans manger les animaux,  est-ce possible?

Artiste de vie a décidé d’enquêter sur le Végétarisme et le Végétalisme pour le mois à venir, de quoi changer ses habitudes alimentaires en pleine conscience avant les fêtes de Noël qui approchent!

J’ai choisi d’aborder ce sujet parce mes valeurs et mon amour pour le vivant sont plus forts que mon assiette et parce que moi aussi j’ai opté pour un mode vie sans consommation d’animaux.

Aujourd’hui, j’ai interviewé Cécilia, 30 ans, vivant à Carpentras, consultante , elle  vient d’achever sa formation de soigneur animalier et elle nous partage son point de vue.

Cécilia témoignage

Depuis quand as tu décidé d’opter pour le végétarisme et quel a été ton déclic? 

J’ai toujours voulu être végétarienne, par rapport à ma passion des animaux, mes convictions et ma formation de soigneur animalier. Je suis végétarienne depuis quelques mois.

J’ai pour projet d’aller travailler dans une réserve d’animaux à l’étranger afin d’aider à la réinsertion des animaux dans leur milieu naturel, j’envisage aussi de partager ma passion et de transmettre des messages de protection des animaux auprès des écoles.

A force de tuer, commercialiser,de trafiquer avec les animaux, certaines espèces ont disparu et d’autres vont encore disparaître. Cette tuerie orchestrée détruit le cycle naturel et animalier de notre planète. Chaque espèce animale a un rôle à jouer dans la chaîne alimentaire et en tuant comme nous le faisons, les animaux ne peuvent plus se nourrir entre autres et nous sommes face à l’extinction de certaines espèces.

Donc si je comprends bien, tu as toujours senti que ce n’était pas naturel de manger d’autres êtres sensibles? Et ton déclic? le jour où tu t’ai dis j’arrête!?

Un jour, je partais au travail comme tous les matins et ce matin là, j’ai croisé un transporteur animalier avec des moutons parqués dans le camion… direction l’abattoir. .. Je n’ai pas pu supporter cette image et voir ces animaux en souffrance. Alors j’ai décidé d’agir maintenant parce que demain il sera trop tard.

Le fait de manger des animaux, nous contribuons consciemment ou inconsciemment à tuer les espèces, à diminuer la population animale. Aujourd’hui l’humain élève pour tuer, je ne veux pas contribuer à çà! En continuant à manger des animaux, nous nous comportons comme des criminels.

L’image de l’homme préhistorique m’apparaît soudain! Tu sais ces illustrations qu’on nous a montrées depuis qu’on est gamin!  On fait souvent référence à leur mode de vie naturel, et pourtant ils apparaissent comme de gros mangeurs de chair animale, qu’en penses tu? 

Si nous étions restés à l’état sauvage comme les animaux, alors nous aurions fait partie de la même chaîne alimentaire. Ils mangeaient dans une moindre mesure, voilà la différence avec notre mode de vie actuel où nous, nous industrialisons la chaîne alimentaire. Nous sommes dans l’excès de consommation et il n’y a pas d’équilibre car les cycles de vie sont avortés. On tue jusqu’à saturation et extinction.

Comment a réagi ton mari et ton entourage face à ton nouveau mode d’alimentation? 

Mon mari est passionné lui aussi par la cause animale, en revanche il aime trop la viande pour devenir végétarien aujourd’hui. Je culpabilise parce que je me dis que l’argent du foyer continue de contribuer au massacre.

Comment gères tu ton végétarisme aujourd’hui? 

Je ne mange plus de viandes, ni de poissons, à défaut d’être végétalienne car c ‘est trop compliqué au quotidien. J’achète des produits bio, des oeufs de poules élevées en plein air et non élevées en batterie.

Comment peut on être rassuré de la provenance des produits bio aujourd’hui? 

Nous avons fait le choix de vivre à la campagne et de quitter Paris! Maintenant je peux acheter les œufs directement à la ferme et je suis rassurée quand je vois comme les poules sont heureuses en liberté. Il existe plusieurs modes de production et le code figurant sur l’oeuf nous informe des conditions d’élevage des poules. Je vous invite à ne manger que des oeufs de code 0 (oeufs de poules élevées en plein air et nourries avec une alimentation biologique)

Est-ce que cela coûte cher de manger « végé » et que manges tu?

La viande et le poisson coûtent chers, au contraire là je fais des économies! Je mange des fruits , des légumes, je continue à manger des pâtes. Je pensais au début que devenir végétarienne allait être compliqué. J’ai juste supprimé de mon alimentation la consommation d’animaux.

As-tu senti des transformations en toi depuis que tu es végétarienne? 

J’ai maigri naturellement, j’ai perdu 2 kilos en 3 mois, je n’ai aucune carence et me sens plus en forme qu’avant! Depuis que je suis végétarienne, je me sens mieux dans mon corps et ma tête!

Quel va être ton repas de Noël cette année? 

Salade de mâche avec avocat et pamplemousse, des pommes de terre grenades, du fromage et de la bûche. Ma famille est prévenue! Pas de fois gras, pas de crustacés et pas de dinde!

Quel message souhaiterais-tu passer à ceux qui s’interrogent encore sur le végétarisme?

Tout le monde peut y arriver, c’est très simple au quotidien, il suffit juste d’enlever les animaux de son panier! Testez vous aussi ! ne serait-ce qu’une journée!

Penses-tu que nous puissions stopper ces tueries et sensibiliser l’industrie alimentaire? 

Çà commence à bouger pas mal! des organisations et des mesures sont mises en place. Une personne+une personne+une et encore une autre etc. Plus on sera à revendiquer notre manière de consommer, plus, je l’espère, les industries qui organisent ces massacres se sentiront fragilisées!

images

Merci Cécilia pour tes partages! La semaine prochaine, j’échangerai avec Nathalie qui est végétarienne depuis 10 ans! En attendant, prenez soin de vous et de la vie sous toutes ses formes!  Sihem